Impulseo I laisse la place à un nouveau mécanisme de subvention

image représentant un médecin

 

Ce 27 février 2022, la prime d'installation (Impulseo I) a été remplacée par un nouveau mécanisme de subvention, acté dans l'Arrêté du Collège réuni de la Commission communautaire commune du 27 janvier 2022 relatif au soutien des pratiques multidisciplinaires et des jeunes médecins.

 

 

Vous faites partie d'une structure multidisciplinaire bruxelloise ? Vous êtes un jeune médecin généraliste souhaitant exercer dans un quartier en pénurie de la Région bruxelloise ? Vous pouvez prétendre à un soutien financier de la part de la Cocom !

En quoi consiste ce nouvel arrêté ?

L'objectif de cette réforme est de stimuler l'association de différents professionnels de santé en vue d'exercer ou de continuer à exercer une activité sur le territoire bruxellois et de garantir ainsi des soins de première ligne à la population bruxelloise.

Le nouveau dispositif a pour but de subventionner prioritairement des structures multidisciplinaires s'établissant dans un quartier en pénurie. Il permet aussi de soutenir l'installation des jeunes médecins.

  • Les structures multidisciplinaires (répondant à tous les critères de l'arrêté) peuvent recevoir un subside s'élevant à maximum 150 000€. En outre, si l’installation de la structure multidisciplinaire s’effectue dans un quartier en pénurie, la subvention peut atteindre 225 000€.
  • Les jeunes médecins (répondant à tous les critères de l'arrêté) peuvent, quant à eux, bénéficier d'une subvention de maximum 15.000 € s'ils s'installent dans un quartier en pénurie de la région bruxelloise.

Vous souhaitez bénéficier de cette subvention? Rendez-vous sur la page "Subvention d'aide à l'installation". Vous y retrouverez toutes les informations pratiques et légales à savoir concernant l'octroi de cette subvention.

Le saviez-vous ?

La Cocom peut également intervenir dans les frais salariaux d'un employé administratif (Impulseo II) ou dans les frais de recours à un service de télésecrétariat (Impulseo III). Pour le moment, ces deux dispositifs ne sont pas modifiés par la réforme et restent d'application (arrêté royal du 23 mars 2012).

Vous souhaitez plus d'informations sur ces deux mesures de soutien ? N'hésitez pas à consulter leur page respective.