Aide à la décision en matière de la lutte contre la pauvreté

Un des objectifs du recueil, de l'analyse et de la diffusion d'informations sur la pauvreté est de permettre l'élaboration d'une politique cohérente de lutte contre la pauvreté.

Dans le but de soutenir l'élaboration d'une politique cohérente en matière de lutte contre la pauvreté, l'Observatoire met son expertise à la disposition des chercheurs, des experts et des responsables politiques. L'Observatoire participe ainsi à des présentations, accueille des personnes avec des questions spécifiques, accompagne des groupes de recherches, des groupes d'avis et liste des questions parlementaires, etc. Il est également impliqué dans un certain nombre de structures de concertation. Toutes ces initiatives se sont traduites par :

  • Un Accord de coopération entre l'Etat fédéral, les Communautés et les Régions, relatif à la continuité de la politique en matière de pauvreté, signé le 5 mai 1998.
  • Un Plan d'action bruxellois de lutte contre la pauvreté (2008 et 2010). Le développement de ce Plan d'action s'inscrit dans l'élaboration du Rapport sur la pauvreté, tel que défini par l'ordonnance de 2006. Un groupe de travail intercabinet permanent a été créé pour élaborer ce plan d'action politique, dont l'Observatoire assure le secrétariat.
  • Le Plan National d'Action Inclusion (PANIncl) et la partie Soins de santé et Soins de longue durée du Rapport stratégique sur la Protection sociale et l'Inclusion sociale.
    A la demande de l'Union européenne, tous les Etats Membres rédigent, tous les trois ans, un Rapport stratégique sur la Protection sociale et l'Inclusion sociale. Ceci s'inscrit dans une stratégie décidée au Sommet européen de Lisbonne en mars 2000 pour lutter contre la pauvreté selon la "Méthode ouverte de coordination" (MOC). Le PANIncl fait partie de ce Rapport stratégique, tout comme les Soins de santé et Soins de longue durée, et le Rapport stratégique national Pensions. En Belgique, le PANIncl et les Soins de santé et de longue durée sont élaborés et suivis en concertation entre l'Etat fédéral, les Communauté et les Régions. Le PANIncl est également soumis à l'avis des organismes de terrain.

    L'Observatoire représente la Région de Bruxelles-Capitale et rassemble les informations provenant des Gouvernements bruxellois, des Région et des Commissions communautaires, dans le groupe de travail Actions (élaboration et suivi du plan) et dans le groupe de travail Indicateurs (traitement de l'annexe sur les indicateurs dans le PANIncl).

  • Une collaboration au réseau européen EUROCITIES.

Partager