Parcours.Bruxelles: Évaluation qualitative du système de la santé mentale et des parcours des usagers dans le cadre de la réforme Psy 107 en Région de Bruxelles-Capitale

Date de publication : 
06/02/2019
Auteurs : 
Carole Walker, Pablo Nicaise, Sophie Thunus

Aperçu

Lancée en 2010 et généralisée en 2016, la Réforme 107 a pour objectif de réorganiser l’offre de soins en santé mentale autour de patient, en favorisant sa prise en charge dans son environnement de vie. La présente étude a pour objectif d’évaluer la mise en œuvre de la Réforme 107 à Bruxelles et de proposer des recommandations en conséquence.

Le projet "Parcours.Bruxelles", commandité par l’Observatoire de la Santé et du Social et mené par l’Université Catholique de Louvain (Carole Walker, Pablo Nicaise et Sophie Thunus), analyse l’organisation du système de la santé mentale en région de Bruxelles-Capitale à partir des parcours des usagers ayant ou ayant eu des contacts avec des services de soins de santé mentale dans cette région. Il se distingue par une volonté de donner la priorité aux expériences des usagers inclus et exclus des soins et par l’attention portée aux parcours pris dans leur dimension sociale et du soin. Le projet s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre d’une réforme de l’organisation des soins de santé mentale en Belgique (dite "Réforme 107"), lancée en 2010, et dont la généralisation à l’ensemble du territoire a été entamée en 2016.

Cette étude vise à saisir les collaborations réelles se développant en région bruxelloise suite à la réforme 107, et leur impact sur le parcours des usagers, notamment en termes d’inclusion, d’exclusion, de continuité et de discontinuité du soin. Les questions soulevées par cette étude sont donc les suivantes: quelle est la nature et quels sont les déterminants de l’organisation des soins et de la collaboration entre les services de santé mentale en région bruxelloise? Et cette organisation se répercute-t-elle sur le parcours des usagers dans et hors soins de santé mentale?

Le rapport issu du projet "Parcours.Bruxelles" comprend deux parties principales. La première, santé mentale et société porte sur le logement, l’emploi ou l’occupation, et le lien social, qui correspondent aux bifurcations principales observées dans le parcours des usagers dans et hors soins. La seconde, le système de la santé mentale en Région de Bruxelles-Capitale, est consacrée à l’organisation du système, à l’accessibilité aux soins, à la collaboration, et à la coordination des services dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme.