Banque Carrefour de Sécurité sociale - Datawarehouse marché du travail et protection sociale

Grâce au Datawarehouse marché du travail et protection sociale, un système de regroupement des différentes données administratives, il est possible aujourd'hui d'avoir une vision globale de la situation de la population.

Bien souvent, les indicateurs socio-économiques sont des données administratives limitées à la sphère du social ou du travail, comme par exemple le nombre de chômeurs, de bénéficiaires du CPAS, etc. Ce recueil d'informations aux finalités restreintes ne permet pas de faire le lien avec d'autres données pertinentes. Il est ainsi difficile de relier des données relatives aux individus et au ménage dans lequel ils se trouvent. C'est pourquoi le Datawarehouse marché du travail et protection sociale (DWH MT&PS) a été mis en place, pour récolter des données en provenances de différentes instutions de sécurité sociale. La gestion du DWH MT&PS a été confiée à la Banque Carrefour de la sécurité sociale.

Qu'est-ce que le Datawarehouse marché du travail et protection sociale ?

Le Datawarehouse marché du travail et protection sociale (DWH MT&PS) vise l'agrégation de données socio-économiques provenant des institutions belges de sécurité sociale. Le but du Datawarehouse marché du travail et protection sociale est de pouvoir répondre de manière plus correcte, plus rapide et moins onéreuse aux demandes de données émanant d’instituts de recherche et des autorités.
Il est désormais possible de combiner différentes données et d'élaborer des statistiques qui ne peuvent pourraient pas être calculées par une seule institution de sécurité sociale. En effet, le Datawarehouse marché du travail et protection sociale est une collaboration entre différentes institutions de sécurité sociale. Il propose le couplage des données socio- économiques issues des institutions de sécurité sociale suivantes :

  • CIMIRe, chargé de collecter, de gérer et d’identifier les données de carrière de tous les travailleurs salariés ;

  • CIN, le Collège Intermutualiste National ;

  • FAT, le Fonds des accidents du travail ;

  • FMP, le Fonds des maladies professionnelles

  • INAMI, l'Institut national d'assurance maladie-invalidité ;

  • INASTI, l'Institut national d'asurances sociales pour indépendants ;

  • FAMIFED, l’Agence fédérale pour les allocations familiales ;

  • ONEM, l'Office national de l'emploi ;

  • ONP, l'Office national des Pensions ;

  • ONSS, l'Office national de sécurité sociale ;

  • SPF Pensions, Service public fédéral des Pensions ;

  • SPP Intégration sociale, Service public fédéral de l'Intégration sociale ;

  • VDAB/FOREM/Actiris/ADG), Vlaams minister van Werk, Onderwijs en Vorming/Service public de l'emploi et de la formation en Wallonie/Actiris/Arbeitsamt der Deutschsprachigen Gemeinschaft.

Au fur et à mesure que le nombre d'institutions augmente, les statistiques intègrent une part toujours plus importante de la population. En 2003, trois nouvelles catégories de la population ont été ajoutées : les pensionnés, les enfants bénéficiaires d'allocations familiales et les bénéficiaires d'un revenu d'intégration sociale ou d'une aide financière du CPAS.

L'Observatoire de la Santé et du Social utilise :

  • les applications de base régulièrement mises à disposition par la Banque Carrefour de Sécurité sociale. Il s'agit d'un ensemble de tableaux qui donnent un aperçu du marché belge du travail et de la situation socio- économique de la population ;
  • des applications spécifiques sur demande de l'Observatoire (par exemple, les statistiques des bénéficiaires de l'intervention majorée pour les soins de santé (BIM)).

Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur le site de la Banque Carrefour de sécurité sociale.

Partager